“Très beau requiem de Mozart” Article Le Maine Libre

2 novembre 2016

“Pleine réussite pour Diana Higbee, directrice artistique, et le théâtre des Quinconces puisque le Requiem de Mozart a fait salle comble à deux reprises.

Une grande œuvre lyrique servie par des musiciens et chanteurs de qualité et les Manceaux répondent présent. Et la qualité est bien là : la délicatesse, la finesse des voix des trente-cinq choristes de l'ensemble vocal du Chesnay et de l'ensemble polyphonique de Versailles et la très belle sonorité, la puissance des Solistes français, jeune et talentueux orchestre dont le violoncelle solo n'est autre que David Harlé, professeur au conservatoire.

L'ensemble étant sous la direction, énergique et précise, de Paul Rouger, créateur des Solistes français il y a dix-huit ans. Pour la partie solistes, la soprano Diana Higbee a su s'entourer de trois jeunes chanteurs de talent, l'alto Äsa Junesjö, le ténor Constantin Goubert et l'impressionnante basse Nicolas Brooymans. « Des voix majestueuses, des vibratos très clairs », dixit Diana dans sa présentation.

Pendant une heure, le théâtre est sous l'emprise du magicien de Salzbourg. Une emprise qui se prolongera d'ailleurs puisqu'en remerciement de la chaleur des applaudissements, les solistes se mêleront aux chœurs pour offrir un magnifique Ave Verum. On en redemande !

Je laisse un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *